Яндекс.Метрика

Au secours j’ai trente ans


Dors ma ville aux pluies d’automne

Odeurs de craie qu’enfant griffonne

Trottoirs mouillés

Les marronniers

Bonsoir

Dors, ma nuit au goût amer

De ces étés des bords de mer

Parents couchés

Rêves éveillés

Bonsoir

Tous mes souvenirs s’enfument

Aux trente bougies qui s’allument

Je soufflerai

J’arrêterai

Plus tard

Tous mes souvenirs s’écartent

Un peu semblables au jeu de cartes

Aux mains du joueur

Quand il n’y aura plus de donne

Même s’il y a maldonne

Au café des certitudes

Aux vieux flippers de l’habitude

Aux jeux gratuits

Des loteries

Bonsoir

À l’idole qui finit mal

Avec Blondie dans un journal

Maîtres à penser

Maîtres à chanter

Bonsoir

C’est le temps de plus d’excuse

Au vieil écolier qui s’amuse

Ce qui n’est pas

Ne sera pas

Plus tard

Dans l’emploi du temps qui reste

Y a plus de nuits, y a plus de siestes

Y a plus de cafard

Ceux qui regardent en arrière

Ne voient que de la poussière

Oh ! ma ville aux pluies d’automne

Un jour, si ton parfum m’étonne

Cheveux mouillés

Gorge serrée

Du soir

Promets-moi de faire silence

Avec mes souvenirs d’enfance

J’ai eu trente ans

Je suis content

Bonsoir

(c) Maxime Le Forestier «J’ai eu trente ans»

Опубликовано: Категория:  Личное
Поделиться
об авторе записи
Записей 2937
Комментариев 105
написать автору
чтобы отправить сообщение автору записи.

Предыдущий пост

Вряд ли найдется другой национальный праздник, который бы привлекал такое внимание во всем мире, как День святого Патрика. Причем не [...]

Следующий пост

Мне вчерась любимый черный гепард, более известный всем как [ljuser]gezela[/ljuser] сделал роскошный подарок, при виде которого [...]

Добавить комментарий